La République en Marche à reculons sur les boues rouges

Cyril Gombert, référent transition écologique Méditerranée de la République en Marche ! et vice président du Parc National des Calanques a déclaré dans la Provence du 6/6/17 :

 

« En Marche ! s’est résolument engagé pour la transition écologique, vers le développement durable, mais il n’existe pas de baguette magique » « Si l’on ferme Alteo, la production se délocalisera dans un pays émergent, sans contrainte environnementale. Est ce éthique? »

 

Pour rappel Cyril Gombert nous ressert cet argument usé par lui et tant d’autres tels que Didier Réault  président du Parc National des Calanques, François Michel Lambert député de la 10° circonscription des Bouches du Rhône et président de l’institut de l’économie circulaire, Roger Meï maire de Gardanne etc…

 

Ce qui n’est pas éthique ce sont ces raccourcis qui présentent cette pollution comme une fatalité au lieu de mettre en place un projet de transition écologique pragmatique pour l’usine de Gardanne qui serait exemplaire.

 

Ce qui n’est pas éthique c’est d’avoir une approche néocolonialiste sur ce dossier. Les pays du Sud ne polluent pas plus que les pays du Nord et beaucoup savent mieux gérer leurs pollutions. Sur le dossier des boues rouges la Malaisie en a fait régulièrement la preuve en interrompant la production de bauxite pour éviter la pollution.

« Aujourd’hui, les rejets d’Alteo sont filtrés de leur matière solide. La pollution a été diminuée de 90%. Or, actuellement, il n’existe pas au monde de processus totalement propre pour produire de l’alumine », ajoute-t-il.

 

Ce qui n’est pas éthique et qui est mensonger c’est de dire que la pollution a été diminuée de 90% alors que les boues rouges sont toujours dans les fonds marins et qu’elles continuent a impacter l’écosystème méditerranéen et probablement la santé de nos concitoyens;

que le déchet liquide de boues rouges rejeté en mer est toujours dangereux pour l’environnement et probablement pour la santé;
et que les boues rouges solides sont maintenant stockées a terre et recouvrent les collines de Mangegarri sur la commune de Bouc Bel Air impactant l’écosystème terrestre et probablement la santé des riverains.

 

Ce qui n’est pas éthique c’est d’affirmer qu’il n’existe pas au monde de processus totalement propre pour produire de l’alumine
alors qu’il en existe même s’ils peinent a être industrialisés et par ailleurs de nombreuses techniques auraient pu êtres mises en place et pourraient toujours permettre de limiter l’impact de cette pollution sur l’environnement et potentiellement sur la santé si les couts de transformation et de mise en sécurité étaient assumés par l’industriel et le fond de pension à qui Alteo appartient.

 

« L’alumine sert a fabriquer les écrans de smartphone. C’est facile de gueuler contre les boues rouges avec son portable dans la poche… »

 

Ce qui n’est pas éthique c’est de culpabiliser tout un chacun en annonçant que l’on a besoin d’alumine pour les smartphones alors que cela représente une part dérisoire de l’activité d’Alteo. Les alumines de spécialités produites à Gardanne sont plus destinées a l’armement, à l’industrie pharmaceutique et autres industries stratégiques.

 

Nicolas Hulot, nouveau Ministre de la Transition Écologique et Solidaire soutient les opposants aux boues rouges depuis 2011. Il est urgent que lui aussi réouvre ce dossier.

 

 

4 Commentaires

  • GENDRON dit :

    Alors ça si c’est pas un article de com à 2 balles de la Provence….je bois un verre du liquide qui sort du pipe-line d’Altéo..puis je meure !
    Quelle bande de guignols, pour eux respecter le Mer c’est d’enfiler un pull rayé pour aller balader sur l’eau. Le degré 0 de l’écolo.

  • Kill dit :

    Ce que je lis est lamentable mais ne m’étonne pas le moins du monde. Ces gens qui promettent la lune avant les élections et qui font un demi-tour complet sitôt les échéances passées. Et dire que c’est à ce genre de personnes que l’on s’apprêtent à donner les pleins pouvoirs avec les législatives qui arrivent. Des gens qui vont nous faire pire que les gouvernements Hollande sur le plan social (ordonnances sur le code du travail) et qui n’ont jamais eu l’intention de changer quoi que ce soit au niveau environnemental car derrière tout ça il ne faut pas oublier qu’il y a l’économie et des « sous » (il suffit de se souvenir de la place occupée par l’écologie dans la campagne et pendant les principaux débats télévisés : 0 minute de temps de parole). Rien ne changera vraiment tant que l’on ne changera pas de système économique et de mode de vie. N’en déplaise à certains. Mais nous savons pas encore que nous avons bien plus à perdre qu’à y gagner en laissant les choses empirer. Quant à Nicolas Hulot, lui qui nous dit depuis plus de 10 ans qu’il y a urgence, nous verrons bien s’il a le courage et les moyens de faire quelque chose… ou de partir dans le cas contraire !!

  • vézier dit :

    pour une fois , c ‘est bien que ce ne soit pas seulement un homme qui marche sur les eaux!!!! ;))))

  • AK dit :

    Il faut absolument trouver une solution L’aluminium est un fléau un vrais poison pour l’homme qui coute cher a la fabrication et bousille l’environnement . Commencez par jeter vos récipient en alu vous ne voulez pas finir Alzheimer et évitez les vaccins qui en contiennent alors que le corps humain ne peut éliminer cette substance qui l’intoxique .
    Oui il faut en finir avec ce drame mais aussi des règlementations internationales sur ces sujets .

Laissez un commentaire